MIYABI

Ajoutez votre titre ici

5000 MCD 67

La gamme Miyabi 5000MCD 67 est la gamme se situant au top absolu de l’assortiment Miyabi by Zwilling. Les couteaux se caractérisent par une lame Cryodur avec un cœur en acier MC66 enserré par 132 couches d’acier. C’est ce qui donne au couteau son aspect particulier ‘Flower Damask’.

Grâce entre-autres à un procédé de durcissement au froid à -196°C, les couteaux atteignent une dureté de 66 HRC. Une dureté extrêmement élevée même par rapport aux standard habituel chez Miyabi.

La lame est aiguisée de façon symétrique suivant la méthode traditionnelle japonaise nommée Honbazuke. Les couteaux sont aiguisés et polis à la main suivant trois phases avec pour résultat un tranchant scalpel. De plus ce tranchant se maintient longtemps grâce à la dureté de chaque lame.

Non seulement la lame est importante, beaucoup d’attention a aussi été donnée au manche. Le manche en forme de D est en bois de frêne noir spécial. Ce bois rend chaque couteau unique par son joli dessin naturel. De plus il s’accorde parfaitement avec le brillant de la lame. L’estampille en mosaïque, véritable cerise sur le gâteau, parfait son aspect. Un détail magnifique et subtil pour accentuer les finitions exquises de la gamme 5000MCD 67.

5000 MCD

Le manche en bois de bouleau en forme de D caractéristique et la lame damassé forment un ensemble incroyable.

Acier damassé 100 couches

Le noyau de cette lame est en acier poudré MC63. Il s’agit d’un acier micro carbure trempé dans du Criodur, un procédé de durcissement au froid à -196°C, permettant d’améliorer la structure de la lame pour la rendre encore plus dure. Avec une dureté de 63 HRC, cette lame conserve son tranchant incroyablement longtemps.

Cet acier MC63 est entouré de 100 couches d’acier damassé. Un traitement thermique spécial permet de donner un motif unique à chaque lame. La lame est aiguisée de façon symétrique suivant la méthode traditionnelle japonaise nommée Honbazuke. Le couteau reçoit le tranchant ultime avec un procédé en trois phases. Les couteaux sont aiguisés et polis à la main suivant trois phases avec pour résultat un tranchant scalpel. La lame est tout d’abord aiguisée à l’horizontale sur une meule. Elle est ensuite à nouveau passée sur cette meule mais cette fois à la verticale. Viens ensuite la phase de polissage sur un strop en cuir pour la ‘touche finale’.

Manche en bois de bouleau Masur

Le manche en forme de D est en bois de bouleau Masur. Ce bois a un beau dessin naturel et rend chaque couteau unique. Le manche est monté d’une belle mosaïque, placée au centre. Un détail magnifique et subtil pour accentuer les finitions exquises de la gamme 5000MCD. La couleur naturelle du bois est sublimée par l’acier damassé. Pour la touche finale, le logo Miyabi est subtilement gravé à l’extrémité du manche.

5000 FCD

La gamme Miyabi 5000FCD allie un design magnifique avec l’utilisation de matériaux de haute qualité. Les couteaux possèdent un cœur en acier FC61 enserré dans 48 couches d’acier damassé. Grâce au procédé Friodur de durcissement par le froid les couteaux sont extrêmement robustes avec une dureté de 61 HRC.

La lame est aiguisée de façon symétrique suivant la méthode traditionnelle japonaise nommée Honbazuke. Les couteaux sont aiguisés et polis à la main suivant trois phases avec pour résultat un tranchant scalpel. De plus ce tranchant se maintient longtemps grâce à la dureté de chaque lame.

Le manche en D est aussi magnifique que la lame. Le bois de pakka noir lui donne un aspect exclusif. La bague rouge et l’estampille en mosaïque parachèvent la belle allure de ce manche.

6000 MCT

Les couteaux Miyabi 6000MCT sont vraiment magnifiques mais ils sont aussi incroyables à utiliser. Le noyau de ce couteau est en acier Micro-carbure trempé dans du Cryodur d’une dureté de 63 HRC. Combiné avec un angle d’aiguisage très fin, ce couteau est incroyablement tranchant. La surface martelée à la main selon la technique appelée Tsuchime est à couper le souffle. Les cavités créées préviennent les aliments de coller sur le lame. Le manche en bois de cocobolo stabilisé a une forme très ergonomique. Le rivet en mosaïque complète le design.

800DP

Le Motif damas d’étincelles original et les ligne dorées du manche font de chaque couteau une pièce unique et impressionnante

Lame en acier fc61 ancré dans 48 couches

Manche synthétique avec ligne dorée

7000 D

Le gyutoh de la gamme 7000D Miyabi by Zwilling est un couteau de chef qui allie propriétés de coupe inégalées et incroyable design. Des matériaux très hauts de gamme ont été utilisés pour la conception de ce couteau. Chaque couteau est aiguisé selon la technique traditionnelle japonaise qui se déroule en trois phases. L’angle d’aiguisage est incroyablement fin (moins de 10 degrés) pour un couteau des plus tranchants.

64 couches d’acier damassé

La beauté de ces couteaux se trouve dans les 64 couches d’acier damassé où deux types d’acier sont mélangés. Au milieu de ces couches décoratives se trouve un noyau en acier CMV60. Un type d’acier en poudre qui, grâce au traitement Cryodur de durcissement à la glace, atteint une dureté de 60 HRC après avoir été trempé à -196 degrés Celsius. Ce Miyabi est un couteau qui durera des générations. Il est résistant à l’usure et facile à aiguiser soi-même.

Aiguisage Honbazuke : artisanat japonais

Le tranchant est aiguisée dans le style appelé Honbazuke par les Japonais. Le couteau reçoit le tranchant ultime avec un procédé en trois phases. Les couteaux sont aiguisés et polis à la main suivant trois phases avec pour résultat un tranchant scalpel. La lame est tout d’abord aiguisée à l’horizontale sur une meule. Elle est ensuite à nouveau passée sur cette meule mais cette fois à la verticale. Viens ensuite la phase de polissage sur un strop en cuir pour la ‘touche finale’.

Manche pratique et artistique

Ce couteau de cuisine japonais a un design moderne avec un manche en acier inoxydable de grande qualité avec des inserts de micarta. Un matériau composite semblable au bois mais qui est composé de fibres de lin et de résine synthétique. L’avantage du micarta par rapport au bois est qu’il est plus facile à nettoyer grâce à sa résistance à l’eau.

Le manche a la forme traditionnelle japonaise en D conçue de sorte à offrir un confort optimal même lors d’une utilisation longue. Le logo Miyabi est superbement gravé sur l’extrémité du manche.